au pair

5 Défis liés à la cohabitation avec votre au pair

par Genesis Rivas
5 Défis liés à la cohabitation avec votre au pair

Vous envisagez de devenir Famille d'Accueil ? C'est une excellente idée ! Le programme Au Pair offre de nombreux avantages : un échange culturel et linguistique pour vous et votre famille, une garde d'enfants flexible, des coûts inférieurs à ceux d'une baby-sitter, etc.

Mais attention, la réussite du programme dépend largement de l'ouverture d'esprit, de la tolérance et de la priorité donnée à la communication avec l'autre partie.  Nous avons déjà parlé des avantages de l'accueil d'une fille au pair. Nous allons maintenant parler des défis que représente le fait d'être une famille d'accueil.

Ne vous inquiétez pas, nous ne voulons pas vous faire peur. Au contraire, nous voulons vous aider à mieux savoir ce que vous pouvez attendre de votre fille au pair, quels sont les défis que vous pouvez rencontrer avec elle et comment vous pouvez y faire face. Poursuivez votre lecture et apprenez comment tirer le meilleur parti de l'expérience d'accueil d'une jeune fille au pair. 


1. Avoir des attentes irréalistes

Missing Home

Imaginons qu'une famille d'accueil vienne de trouver la candidate idéale. Après quelques appels vidéo, ils ont conclu que la fille est polie, qu'elle a une bonne expérience de la garde d'enfants, qu'elle est amicale, responsable et qu'elle est prête à faire partie de la famille dès que possible. 

Ils ont fait toutes les démarches nécessaires et le jour arrive enfin où la jeune fille se rend dans le pays d'accueil pour les rejoindre. Une semaine plus tard, ils commencent déjà à être déçus. Ils s'attendaient à ce que l'au pair nettoie la maison plus souvent, passe plus de temps avec les enfants et moins de temps sur son téléphone. Qu'ont-ils pu faire de mal dans le processus de recherche ? 

Probablement rien. Le problème n'est peut-être pas qu'elles ont fait le mauvais choix, mais qu'elles pensaient qu'il existait une « fille au pair parfaite ». 

Certaines familles commencent le programme sans connaître exactement les responsabilités de l'au pair (et celles qui lui échappent).

Cette famille fictive s'attendait sûrement à ce que leur au pair accomplisse des tâches ménagères complexes telles que le nettoyage de toute la maison ou la préparation des repas pour tout le monde. Cela ne fait pas partie du travail d'une fille au pair. De même, il n'est pas de son devoir de s'occuper des enfants accueillis toute la journée, car elle a le droit d'avoir du temps pour elle. 

En ce qui concerne l'utilisation du téléphone portable, il se peut que sa maison et son pays lui manquent. Il se peut qu'elle cherche à communiquer avec ses proches par téléphone. C'est là qu'une communication ouverte joue un rôle très important. La famille doit indiquer clairement quand l'utilisation du téléphone portable est autorisée et, surtout, elle doit essayer de comprendre ce qui se passe avec son au pair. A-t-elle le mal du pays ? A-t-elle du mal à se concentrer ? Est-elle accro aux médias sociaux ?  

Votre au pair ne fera probablement jamais tout exactement comme vous le souhaitez. Préparez-vous à cela. Apprenez quelles sont ses tâches et essayez de comprendre ses besoins. Sur cette base, fixez des règles claires et raisonnables dès le départ. Il peut être utile pour l'au pair de les mettre par écrit. Assurez-vous qu'elle les comprend (n'oubliez pas qu'elle est en train d'apprendre votre langue) et utilisez un ton amical pour les communiquer. 

 

2. Sous-estimer le fait que vous allez vivre avec un « étranger »

Selon la durée du contrat, vous vivrez pendant 3 mois, 6 mois ou même 1 an avec un « étranger » que vous devrez traiter comme un membre de votre famille. Avez-vous réfléchi à ce que vous ressentirez ? De nombreuses personnes sont angoissées à cette idée et, dès le début du programme, elles se sentent dépassées par la présence d'un « étranger » dans l'intimité de leur foyer. 

Pour gérer au mieux cette situation, nous vous recommandons de passer de nombreux appels vidéo avec votre fille au pair. Ne la laissez pas être une étrangère lorsqu'elle arrive chez vous. 

Profitez des premiers appels vidéo pour parler de ses capacités, de son expérience avec les enfants, de votre vision de l'éducation des enfants, etc. Parlez de la routine quotidienne de votre famille et demandez-lui ce qu'il en est de la sienne. Parlez de ses centres d'intérêt et de sa culture. Posez-lui des questions sur sa famille et racontez-lui des anecdotes sur vos enfants. Encouragez également les autres membres de la famille à communiquer avec elle. Plus vous interagissez avant le début du programme, mieux c'est. 


3. Ne pas donner la priorité à la communication

Au Pair Wrong Expectations

Disons que c'est la troisième fois que l'au pair oublie de bien couvrir votre enfant avant de l'emmener au parc. C'est aussi la deuxième fois qu'elle laisse les vêtements dans la machine à laver pendant toute une journée. De plus, ses factures pour les appels internationaux sont trop élevées. Que devez-vous faire si vous l'avez déjà informée de la manière dont vous attendez d'elle qu'elle fasse les choses ? 

Tout d'abord, ne gardez pas votre colère à l'intérieur et n'explosez pas ensuite. Vous pouvez trouver irresponsable et même irrespectueux que l'au pair ne suive pas certaines des instructions que vous lui avez données. Cependant, il y a de nombreuses raisons pour lesquelles elle ne suit pas vos règles. En raison de la barrière linguistique, elle n'a peut-être pas bien compris ce que vous voulez. Elle peut penser que ce n'est pas si grave de laisser le linge dans la machine à laver, ou elle peut ne pas être consciente du coût des appels internationaux.

Quoi qu'il en soit, vous pouvez résoudre ce problème, dès le départ, grâce à une communication ouverte et respectueuse. Pour cela, il est essentiel de s'assurer que l'au pair comprend ce que vous dites. N'ayez pas peur de le répéter plusieurs fois. Si vous avez l'impression qu'elle vous ignore, dites-le-lui. Montrez-lui comment vous voulez qu'elle agisse et essayez d'être patient. Fixez des limites claires, mais surtout, soyez toujours prêt à écouter son point de vue dans chaque conversation que vous avez avec elle.  

4. Ne pas laisser de place à la vie privée 

Cette règle s'applique aux deux parties. L'au pair a le droit d'avoir une chambre qui ferme à clé et de ne pas avoir de visiteurs surprise. En d'autres termes, il n'est pas normal qu'un membre de la famille entre dans sa chambre sans frapper ou en son absence. Elle a également le droit de suivre un cours de langue, de se promener et de pratiquer ses loisirs pendant son temps libre. En cas d'impasse sur l'une de ces questions, rappelez-vous le point 3 et faites appel à une communication ouverte avant toute chose. 

Que faire si l'au pair veut être constamment avec vous et ne vous laisse aucune intimité ? Les raisons peuvent être diverses. Il est possible que l'au pair pense que ne pas partager tous les moments possibles avec la famille est un manque de respect. Peut-être s'ennuie-t-elle d'être seule ou se sent-elle dépassée par le fait de n'avoir personne à qui parler. Assurez-vous qu'elle dispose d'un moyen de divertissement, même dans sa chambre. Une bonne idée est de laisser une télévision dans sa chambre pour qu'elle puisse l'utiliser pendant son temps libre. 

N'hésitez pas à lui faire savoir que vous n'avez rien contre le fait qu'elle passe du temps seule, aidez-la à repérer les lieux d'intérêt qu'elle peut visiter dans votre ville et assurez-vous qu'elle peut facilement explorer la région. 


5. Négliger l'échange culturel

Enfin, n'oubliez pas que votre fille au pair n'est pas une simple employée ! Le programme Au Pair ne consiste pas seulement à échanger des services de garde d'enfants en échange d'argent, de nourriture et de logement. Il s'agit également d'un espace de partage culturel, dont l'objectif est de promouvoir la connaissance mutuelle et d'ouvrir des voies de compréhension, de coopération et de tolérance entre les deux parties.

Utiliser le programme uniquement pour trouver une baby-sitter à un prix abordable est un gaspillage. Ne commettez pas cette erreur. Encouragez vos enfants à ne pas considérer les différences comme des menaces, mais à les accueillir et à les accepter. 

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez apprendre de votre fille au pair et aussi beaucoup d'autres que vous pouvez lui enseigner. Demandez-lui de cuisiner des plats traditionnels de son pays, montrez-lui de l'intérêt pour l'apprentissage de sa langue maternelle, faites-la participer à vos célébrations locales et laissez-la exprimer ses croyances religieuses.

N'oubliez pas que, même si Au Pair signifie « égal à », c'est elle qui a quitté son pays et sa maison, ce qui, d'une certaine manière, la place dans une position plus vulnérable. L'aider à vivre une bonne expérience, c'est garantir une bonne expérience à votre famille également. 

Nous vous souhaitons beaucoup de succès. N'oubliez pas de visiter notre Wiki pour en savoir plus sur le programme.

Le Brexit mettra fin au programme Au Pair au UKpar Jennifer Coleman le 09 Nov, 2020En savoir plus »
Communication efficace avec votre Au Pairpar Genesis Rivas le 21 May, 2024En savoir plus »
Quelques commentaires...
Laissez une réponse:
Rejoignez-nous
Suivez nos comptes AuPair.com - visitez nos réseaux sociaux, rejoignez notre communauté et recevez les dernières actualités du monde Au Pair.
Rejoignez-nous
Avez-vous hâte de commencer le programme Au Pair ? AuPair.com vous aidera à trouver votre future Au Pair / Famille d'accueil.
Inscrivez-vous et découvrez ce que nous pouvons faire pour vous:
S'inscrire comme Aupair S'inscrire comme famille